Les Éditions des Équateurs sont une invitation à l’embarquement, au voyage, à l’aventure. L’édition est une navigation à travers le passé, le présent et le futur. Comprendre le monde contemporain, le déchiffrer, appréhender à la fois sa beauté et ses contradictions, ses ombres et ses lumières… C’est la vocation des Équateurs.

Roman, document, histoire, philosophie, autant de lignes éditoriales qui sont à la fois des lignes d’écriture et de vie. L’édition est un sismographe qui enregistre les tremblements de nos sociétés et les transmet avec passion. La vie déborde comme l’océan et les Équateurs  développent une politique de jeunes auteurs qui s’inscrivent dans le tempo contemporain. Notre seul cap est la mer libre contre les lieux communs, les idées reçues, les manichéismes et les prisons intellectuelles.

Le catalogue des Équateurs, cette malle aventureuse, compte environ 400 titres qui sont autant de coquillages dans lesquels on entend le bruit de la mer, le tressaillement des idées et la poésie du monde.

Accéder au site internet

Des mots en images

[insta-gallery id=”10″]

Suivez les actualités des Équateurs

Sur les réseaux sociaux

Les derniers tweets

#presse
Jeudi @IlanaMoryoussef parlait de "La Grosse Laide" de Marie-Noëlle Hébert 📚: "un roman graphique autobiographique bouleversant de justesse".
💥
Le journal de 19h du mercredi 28 septembre 2022 via @franceinter https://t.co/ylx2cTJo0h
#romangraphique #franceinter
#KhaledMiloudi, ancien détenu longue peine, aujourd’hui poète et passeur ( dans les lycées et en prison) était l’invité de la matinale de @Beurfm pour son livre « Les couleurs de l’ombre ». https://t.co/9orxF6N9Qn
#ENLIBRAIRIE 📚

Dès aujourd'hui, à découvrir : "Les Couleurs de l'ombre", le premier livre et récit de Khaled Miloudi.
De la prison à la littérature, Khaled Miloudi raconte sa rédemption par les mots, et la liberté retrouvée.

#recit #redemption #reinsertion #litterature #poesie https://t.co/zUo0UvBOY3
Equateurs photo
‘Les couleurs de l’ombre’ sont le récit sans fard d’une vie marquée très tôt par la violence, du quotidien d’un détenu « longue peine » mais aussi l’histoire d’une rédemption par le verbe, la beauté de la littérature.
Pour Brut, Khaled Miloudi revient sur son parcours. https://t.co/ot9ZOzUpXn

Les dernières publications Facebook